La presse et les enjeux de la digitalisation

La presse et les enjeux de la digitalisation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Depuis plusieurs années, l’univers de la presse a dû s’adapter au digital. Favorisés par une présence grandissante du public sur le web et les réseaux sociaux, certains médias et journalistes ont pu rapidement se familiariser, tandis que d’autres prennent plus de temps. Quels sont les enjeux, les opportunités que la digitalisation de la presse peut représenter ? On vous explique tout cela.

Digitalisation de la presse : quels sont les enjeux ?

Avec l’avènement du digital, les canaux d’information se transforment afin de s’adapter aux nouveaux fonctionnements du public : la presse écrite en proposant une version digitale, la télévision en proposant des replays sur leur site web et même la radio en proposant des podcasts. Un des nombreux avantages du web et notamment des réseaux sociaux pour les professionnels, c’est d’avoir à disposition divers formats permettant d’adapter les contenus selon la cible.

Les réseaux sociaux permettent de cartographier l’audience selon les centres d’intérêts d’une cible (un public), et donc de choisir stratégiquement où communiquer, quand et de quelle manière, en fonction de l’audience à cibler. Ainsi, un média qui communique sur les articles de son site web par le biais des réseaux sociaux va capter, créer une communauté.

La diffusion de l’information par internet constitue un modèle économique intéressant : entre bannières publicitaires web et accès à une sélection d’articles par l’abonnement, un média y gagne non seulement en visibilité, mais aussi financièrement. De même qu’il y a une certaine rentabilité grâce à la refonte des process de production de l’information.

La viralisation (circulation) de l’information sur le web octroie une meilleure réactivité à l’actualité et surtout par rapport aux attentes des lecteurs. Un format print demande forcément plus de temps pour l’impression et la distribution. La notion d’instantanéité de l’information sur le net se répercute également sur les relations presse : les attachés de presse ont à disposition toutes les retombées presse.

La rédaction web pour répondre aux attentes des internautes

Si la transformation numérique a plutôt eu l’effet d’une bombe pour la presse et le journalisme, il a fallu rapidement s’adapter. Nous avons donc constaté l’émergence de la rédaction web pour satisfaire, répondre aux besoins des internautes toujours plus exigeants et impatients ; ces mêmes internautes en demande de « petite info » rapide à lire n’ayant pas le temps de se focaliser sur des informations complètes et détaillées.

D’ailleurs, de nos jours la presse est désormais confrontée à une nouvelle génération née à l’ère du numérique, s’intéressant très peu à la presse écrite et au journalisme de manière générale.

Digitalisation de la presse : la mutation de journaliste à data journaliste

On évoque la « Data » dans pratiquement dans tous les secteurs d’activité. Le Big Data n’est finalement exploitable qu’à condition de savoir gérer, optimiser et segmenter cette masse de données. Avec cette mutation numérique, les médias ont réussi à s’adapter. Pour ce qui est du métier en lui-même, le data journaliste est un réel métier qui demande des compétences spécifiques, par rapport au Big Data. Ainsi, le data journaliste est un peu le garant de la qualité de l’information numérique pour éviter les « fake news » principalement. Le data journalisme épaule le journalisme traditionnel.

Digitalisation de la presse : le print n’est pas mort

Au vu de cette mutation, la presse écrite n’est pas condamnée pour autant. En effet, sa stratégie de diffusion du print évolue pour s’adapter davantage à ces nouveaux fonctionnements :

  • Le street marketing peut s’avérer parfois performant, car il répond à un besoin d’expérience réelle du consommateur.
  • Passer par des évènements ou par des partenariats pour la distribution de la presse papier.
  • Le cross-canal n’est pas à négliger, il est même considéré comme la clé : lancer un teasing de la version papier du journal via le site web et les réseaux sociaux permet de garantir sa visibilité. Bien évidemment, il faut réussir à créer l’envie d’aller acheter cette version papier du magazine en proposant des dossiers plus complets ou des concours.

Il ne faut pas oublier que la presse papier offre une expérience réelle que le digital ne peut offrir. Le plaisir de feuilleter son magazine dans l’avion, de découvrir un petit cadeau, etc. Au final, il faut garder à l’esprit que l’audience cherchera toujours l’expérience physique à un moment donné.

Pour résumer, la presse écrite et le digital ont chacun leurs avantages, et il faut y voir une complémentarité. D’un côté des dossiers approfondis et une interaction physique avec le consommateur, de l’autre une instantanéité et une accessibilité ludique de l’information sous des formats variés. Qui dit davantage de canaux de communication, dit plus de chances de toucher la cible finale.

Boostez toujours plus vos performances grâce à Adiict

Découvrez toutes les solutions Adiict pour optimiser vos méthodes de travail et dynamiser le travail collaboratif.

DAM - Digital Asset Management

Adiict DAM

Digital Asset Management

PIM - Product Information Management

Adiict PIM

Product Information Management